TopImageFR2.png

Jani fera (à nouveau) bientôt son shopping chez Torfs

28 février 2018

JaniTV et Chaussures Torfs uniront bientôt à nouveau leurs forces, et ce, après 3 campagnes natives réussies. Au printemps, en effet, Torfs mettre une nouvelle fois sur pied une série en ligne inspirante avec Jani Kazaltzis. À cette occasion, information et inspiration autour des chaussures et des styles iront de pair avec des tuyaux et astuces intéressants, ainsi qu’avec une activation en direction des magasins et du webshop Torfs. La série vidéo paraîtra dans les pages natives au sein de JaniTV et grâce à une diffusion ciblée de bannières display et de bandes-annonces sur tous les sites Mediahuis, le public cible convoité sera aiguillé vers le contenu. Une publicité ciblée couplée à un contenu pertinent pour le consommateur, donc : l’exemple type d’une bonne campagne native. Nous étions curieux d’entendre les réactions et sommes allés tendre notre micro à Maggie Hemmerechts, Marketing Manager chez Chaussures Torfs.

Bonjour Maggie, tout d’abord : félicitations pour cette campagne réussie. Nous savions déjà que le natif tient le haut du pavé. Dans cette campagne, c’est quoi au juste qui vous a amené à opter pour le natif une fois encore ?
Torfs mise fortement sur le marketing de contenu, et ce, pour une simple raison : nous souhaitons nous rapprocher au maximum de nos clients. Cette collaboration native avec JaniTV nous permet de forger un lien de reconnaissance à travers le contenu. Chaque femme aura l’occasion de se reconnaître dans une ou plusieurs vidéos, et à nos yeux ça a plus de valeur qu’une bannière en ligne classique montrant l’énième chaussure en promotion. Ça rejoint bien mieux nos valeurs en tant que marque.


« Chaque femme aura l’occasion de se reconnaître dans une ou plusieurs vidéos, et à nos yeux cela a plus de valeur qu’une bannière en ligne classique montrant l’énième chaussure en promotion. »

Pourquoi avoir opté spécifiquement pour Jani ?
Lors d’une de nos sondages clients, nous avons découvert que Jani était fort apprécié d’eux. Il n’y a pas que Jani qui émergeait de façon très positive ; la nutritionniste Sandra Bekkari et la chanteuse Karen Damen aussi. Je distingue tout de même un motif récurrent. Tous ces gens sont tout simplement AUTHENTIQUES. Pour nous, en tout cas, il n’y a là aucune surprise.

 

Quelles ont été les réactions de la communauté ? Et des collaborateurs Torfs ? Préfèrent-ils cette approche à celle du mode publicitaire traditionnel ?
Nous avons eu des réactions très positives. Dans la campagne d’automne 2017, nous avons pu mettre le concept original à la sauce Torfs, ce que nous avons trouvé fantastique. Nos clients ont même été appelés à participer, ce qui fait que désormais, ça cadre entièrement dans notre vision et notre mission. C’est aussi ce qu’il y a de sympa au natif : tout ne doit pas être formel à outrance. On est libre de le triturer. C’est également une des expériences positives avec Mediahuis Connect : ensemble, réfléchir de façon enthousiaste et proactive. Tout peut être discuté et ensemble, nous nous engageons pour un résultat optimal. C’est top !

 

Où situez-vous les avantages de la publicité native comparée au mode publicitaire traditionnel ?
Selon Pecherskiy, la publicité native permet aux entreprises de se servir de contenus pour forger un lien intellectuel avec leurs clients. En forgeant ce lien, les sociétés créent des clients loyaux qui ne cessent de revenir. Leurs annonces sont plus qu’une ristourne agrémentée d’une photo. Le natif propose un récit. Chez Torfs, nous misons dès lors tout sur le marketing de contenu. Les récits ne peuvent pas être diffusés de la façon classique. Il est loin, le temps où les marketeurs parvenaient à imposer quelque chose aux clients. Nous voulons proposer des solutions, faire montre de compréhension, offrir de l’inspiration pouvant constituer une plus-value pour nos clients. Pour eux, ce doivent être des contenus sympas ; en fin de compte, comme c’est leur temps libre qu’ils cèdent pour vouloir les consulter, il faut que ça leur soit utile.

Ce qu’on voit dans les clips, ce sont de vraies histoires, avec de vraies émotions. Parfois aussi de vrais problèmes abordés et résolus avec une typique dose ‘d’humour à la Jani’.

C’est tout simplement irréalisable avec les médias classiques. Ça se sent simplement que c’est PLUS ce qu’est et veut encore davantage être Torfs à l’avenir.


Merci Maggie. Voilà un contenu que l’on aura hâte de découvrir, c’est sûr.


Envie de regarder les épisodes de la dernière campagne ? Jetez donc un œil sur www.janitv.be/torfs. C’est aussi sur ce lien que seront diffusés les nouveaux épisodes à partir de la fin mars.

Votre intérêt pour le contenu natif a-t-il été titillé ? Aimeriez-vous discuter, sans engagement, de la façon dont Mediahuis Connect pourrait s’y prendre, à la mesure de votre marque ? Alors, n’hésitez pas à nous contacter via videoconnect@mediahuis.be

 
Tous les épisodes

Catégorie: Native advertising, Video, Efficacité

Sander Verniers

Auteur Sander Verniers

Né en 1987 entre l’Atomium et la Basilique de Koekelberg, Sander a rapidement adopté le rythme de la capitale. Après ses études en marketing et marketing numérique, il a pris l’avion et est parti à la recherche de la fin du monde, pour ensuite revenir s’installer en région bruxelloise. Une fois à la bonne température, il s’est secoué le cocotier au services de marques et d’agences avant de définitivement rejoindre Mediahuis.